mc-histoire-archi-1.jpg

La Maison Carrée de Nay : une architecture ostentatoire

Maison Carrée de NayL’architecture de la Maison Carrée fait appel à un maître-maçon, certainement renommé, maîtrisant parfaitement les cahiers d’architecture circulant à la Renaissance dans les Cours et grandes maisons.

Il s’agit des ouvrages de Vitruve et de Serlio basés sur la redécouverte de l’architecture antique et l’utilisation des ordres (dorique, ionique et corinthien).

Deux façades intérieures sont ainsi consacrées à des galeries, ou loggias, reproductions de celles du Colisée de Rome. Côté ouest, quatre niveaux de galeries se déploient présentant la superposition des trois ordres antiques ; côté est, la façade inachevée est terminée en bois en 1582.Maison Carrée de Nay

Deux corps de logis se partagent l’espace autour de la cour, rappel de l’atrium romain. Côté rue, la façade, aujourd’hui un peu lourde, s’ouvrait par quatre grands arcs de plein cintre. On y trouvait deux boutiques en rez-de-chaussée et deux grandes pièces d’apparat à l’étage (salon, chambre de la Dame).

Le bâtiment en fond de cour possède, quant à lui, trois niveaux d’appartements  dont la cuisine/salle à manger en rez-de-chaussée. Complètent l’ensemble une tour-escalier à paliers surmontée d’un pigeonnier et une cave. Un jardinet au fond permet d’aérer l’ensemble.

Partager

Menu pied de page

Vous êtes ici : Home Histoire Architecture