mc-histoire-construction-1.jpg

La construction de la Maison Carrée de Nay

Ville de NayPourquoi le nom de Maison Carrée ? Sans doute parce que la façade ouvrant sur la rue entre dans un carré (du faîte du toit au sol), peut-être parce que les arcades autrefois en plein cintre ont été modifiées et présentent un aspect quadrangulaire...

La Maison Carrée, de son vrai nom la Maison Bonasse, a été construite dans la seconde moitié du XVIe siècle. Si pendant longtemps, on a pensé que son commanditaire était Pedro Sacaze, riche marchand de Nay installé à Saragosse, les recherches récentes ont montré qu’il s’agissait en fait de son gendre François de Béarn-Bonasse.

Pour en revenir à Pedro Sacaze, sa maison correspondait dans la première moitié du XVIe s à l’emplacement de la partie est de la maison. Il s’agissait d’une maison de type probablement médiéval avec sans doute quelques aménagements de la Renaissance. Après l’incendie de la ville en 1543, il acquiert en 1550 la maison de son voisin dans l’idée  de réunir les deux lots et de reconstruire les bâtiments détruits ou très endommagés par le feu.

Cependant, il meurt à Nay en 1556 sans avoir pu commencer son œuvre. Il laisse comme témoignage des archives précieuses montrant le faste d’un grand marchand du XVIe siècle. On y trouve par exemple son testament qui reste fascinant aussi bien pour les historiens que pour l’amateur d’histoire : vaisselle d’argent et d’étain (très recherché à l’époque), tapisseries et tentures, livres et jeux, garde-robe précieuse...
Son portrait et celui de sa femme assorti de son sceau de marchand orne encore la façade principale sur la cour intérieure de la Maison Carrée, peut-être en réemploi, peut-être en hommage.

Maison Carrée de NaySa fille, Marie Sacaze épouse François de Bonasse en 1565. Issu de la famille de Béarn et originaire de Saint-Dos, François de Bonasse est seigneur de Saint-Dos et de Labastide-Villefranche, gentilhomme à la Cour et Capitaine du Roi.

Après la reconstruction de son château de Saint-Dos dans le style Renaissance, il s’attaque aux maisons nayaises héritées de son beau-père. Habitué de la Cour des Valois et de Marguerite d’Angoulême, il va créer un édifice spectaculaire et unique en Aquitaine.

Cet hôtel particulier au centre de la place de la cité va lui permettre d’asseoir son pouvoir politique et militaire en ces temps troublés des guerres de religion. Il sera plus tard nommé Gouverneur de la Ville de Nay par ordre du Roi Charles IX en 1569. Si les travaux semblent avoir commencé de son vivant (il meurt au siège de Tarbes en 1569), c’est son épouse qui la terminera en 1582.

Partager

Menu pied de page

Vous êtes ici : Home Histoire Construction