mc-expo-1.jpg

Que l'ey heyt 2014 - Basse-Cathalinat , Pécassou, Czekmany et Bachelet

Maison Carrée de NayDu 11 Avril au 10 Mai  2014

Adrien Basse-Cathalinat
Michel Pécassou
David Czekmany
Yann Bachelet

 

140228-qlh-abc-vAdrien Basse-Cathalinat

Passionné d'images, c'est après un diplôme de génie civil et un an de vie écossaise qu'il a sauté le pas et entamé une formation photographique.
Cet enseignement lui a permis d'assister divers professionnels dont Jean-Luc Chapin, photo-graphe membre de l'agence VU, ou même Thomas Consani, tireur noir et blanc dans le labora-toire professionnel Dupon Central à Paris.
Il attache une affection toute particulière aux procédés physiques, le poussant à réaliser ses images en argentique, de la prise de vues jusqu'au tirage manuel. La thématique présentée à la Maison Carrée, il l'a intitulé "Eveillez-vous". Travaillant conjointement le paysage et l'homme, il a traité ici de l'intégration et de l'influence qu'ils peuvent avoir entre eux, à travers un symbole des grandes villes: le métro.

140228-qlh-mp-vMichel Pécassou

 

Anne Laure Treuil (poète)

Parti d’une photographie purement documentaire, Michel Pécassou est petit à petit rentré dans une démarche de photographe d’auteur en ce sens ou il fait de ses images une écriture très personnelle. Le fait de travailler en noir et blanc argentique n’a pour lui pas été un choix, cette vision des choses s’étant imposée tout de suite, le noir et blanc laissant plus de place à l’interprétation, au rêve et à la poésie. Marcheur solitaire il déclenche à la volée, presque inconsciemment et il aime à dire qu’il est un photographe des instants ou il ne se passe rien. Sa photographie devient ainsi tout simplement un monologue intérieur, de plus en plus souvent secondée par les textes d’Anne Laure Treuil. La photographie étant l’art visuel qui se rapproche le plus de l’écriture.

Jeune auteur Anne Laure Treuil aime se perdre dans l’écriture ou elle trouve une liberté absolue, car selon elle si tout ne peut pas être dit, tout peut être écrit. On retrouve tout au long de ses textes l’expérience de la douleur que l’on peut éprouver au travers de l’abandon, de la perte et de l’attachement aux êtres que l’on aime. L’association entre ses textes et les paysages marins noir et blanc révèle ainsi une profondeur supplémentaire et quand les mots ne font plus de bruit, il reste le silence, un morceau de temps suspendu et la nostalgie d’un paradis égaré.

 

140228-qlh-dc-vDavid Czekamany

Né en 1975, David Czekmany est un artiste palois autodidacte. Longtemps possédé par le dessin noir et blanc, il fait la découverte majeure de la couleur pendant ses études à l'université en Histoire de l'Art. Ses oeuvres sont alors centrées sur un paysa-gisme simple ou fantastique (on ne peut renier l'héritage de Tolkien...). La rencontre avec Marie-Christine Mazéris, animatrice locale dans le social, en 2006 se révèle déci-sive: l'ouverture sur les artistes modernes et contemporains permet au travail de Czekmany de se libérer complètement.
Passionné d'Art, d'archéologie et d'histoire, Czekmany puise son inspiration dans les forces et faiblesses de l'Homme. La quête initiatique, la recherche des origines, les mythes, l'astronomie sont ses sujets de prédilection dans un mode de représentation semi-figuratif.
Les artistes qui influencent sa créations : Miro, Kandinsky, Klee sont les plus visibles. Mais c'est aussi auprès de Kiefer, Tapiès, Rauschenberg ou encore Soulage, qu'il puise de nouvelles forces pour renouveler constamment ses conceptions picturales.

140228-qlh-yb-vYann Bachelet

De signes en signature, Yann Bachelet est un artiste peintre dont l'oeuvre s'inspire d'absolu. Sous le signe de l'amitié, on explore avec lui tant la philosophie que la théologie. Sur le plan pictural, on lit que ses maux et ses extases sont puits de cou-leurs inscrits sur la toile. Ces tableaux sont mouvement, car il est un homme qui cherche sans arrêt, avec un intérêt vif et communicatif.
C'est pour dire : Je ne sais d'où je viens dans la peinture ! Si ce n'est de cette expres-sion : se faire l'oeil ! Depuis plus de vingt ans je regarde des tableaux ! Mais le ta-bleau c'est l'objet et le corps : La main et l'oeil. Rencontre avec l'outil, choix de l'outil, et le dialogue avec le hasard dans l'impulsion de soi. Qui suis-je ? Personne. Ou vais-je : nulle part ! Ainsi parle le dernier homme ! Et dans un écho diabolique je dirais avec Rimbaud : j'attends dieu avec gourmandise ! Et je suis loin d'être rien !

 

Partager

Menu pied de page

Vous êtes ici : Home Expositions Expositions 2001-2016 Que l’ey heyt Que l'ey heyt 2014 - Basse-Cathalinat , Pécassou, Czekmany et Bachelet