mc-expo-1.jpg

Sacré Pays de Nay ! à la Maison Carrée

Maison Carrée de NayDu 5 Juillet au 21 Septembre 2014

Cette exposition s'est préparée dans le cadre du montage du Festival d'art sacré en Pays de Nay. Elle est née de la volonté de plusieurs locaux, désireux de faire découvrir au public les trésors cachés du patrimoine sacré local. Il s'avère que "l'art sacré" est aussi la thématique choisit par les Musées de France pour l'année 2014.
L'exposition présentée à la Maison Carrée, propose de vous faire connaître le patrimoine sacré récent du territoire, comment lire et apprécier ce patrimoine, les rites et objet du XVIème siècle à nos jours. Elles est constituée d'objets: tableaux, sculptures, objets liturgiques, vêtements, plans et photos... provenant notamment des églises du territoire du Pays de Nay, mais aussi de la Maison de Retraite et du Collège Saint Joseph.

Les principaux thèmes qui sont abordés sont:

  • L'art sacré du 19ème et 20ème siècle qui entre au patrimoine,
  • Concordat - séparation de l'église et de l'Etat,
  • Le renouveau des décors et architecture dans les églises paroissiales,
  • Le pèlerinageet les sanctuaires,
  • Les pratiques,
  • Le culte des saints et les thématiques mariales,
  • La peinture religieuse.

Ce patrimoine sacré fait partie intégrante de notre culture, que l'on soit croyant ou non, ou quelle qu'elle soit. Il a fondé, sur des bases antiques, un mode de pensée, un type de représentations graphiques ou architecturales. Bien que n'étant pas classée, la Maison Carrée fait partie de l'association ACMA, qui représente les Musées de France, c'est à ce titre que cette exposition d'art ancien est présentée. Il faut signaler, que c'est en réalité l'aboutissement d'un travail en préparation depuis pratiquement quatre ans; et que c'est tout à fait par hasard, que cet évènement est venu se raccrocher à la thématique de 2014.

Panneaux pédagogiques de l'exposition

Renouveau des églises au XIXe siècle dans le Pays de Nay

Maison CarréeLe renouveau des églises au cours du XIXe siècle est tout à fait perceptible dans le paysage de notre territoire.
La plupart des églises de nos villages ont ainsi fait l’objet de restaurations ou de reconstruction ; très peu ont ainsi conservé leur structure originelle comme celles de Nay, d’Arbéost ou de Saint-Abit. Cependant, toute sans exception ont eu des apports modernes aussi bien de tableaux que de sculptures ou de vitraux.
Ces architectures et décors du XIXe siècle que nous qualifions souvent «sans intérêt», voire même de kitsch, font pourtant partie de notre patrimoine et méritent qu’on les appréhende avec un regard chargé de bienveillance et de respect.

  • De destructions en reconstructions
  • Le renouveau de l’art monumental
  • Retour à la grande peinture murale
  • Renaissance des arts du feu

Texte : S. Escudé-Quillet · Photos : H. de Lavenère /  J.J. Stockli · Création scom communication

Téléchargez le panneau (9,5 Mo)

Une histoire contemporaine riche et mouvementée

Maison CarréeLe XIXe siècle est une période très riche pour l’histoire des arts sacrés avec un renouvellement important du mobilier liturgique, des tableaux et décors muraux et une importante vague de constructions. Cet enrichissement des lieux et ce renouveau de l’Eglise catholique au sortir de la période difficile de la Révolution sont avant tout dus à une volonté politique forte.
Napoléon Bonaparte avec le Concordat va assurer à l’Eglise une emprise de plus en plus forte sur la population ; la vie quotidienne va être ainsi rythmée au fil des heures et des jours par la présence de l’église et des rites religieux.

  • Après la Révolution Française, le temps des remises en question
  • L’œuvre sociale en Pays de Nay
  • Un patrimoine récent à sauvegarder

Texte : S. Escudé-Quillet / A. Muñoz · Merci à A. Branger pour son aide
Photos : Amis de Nay et de la Batbielle / H. de Lavenère /  J.J. Stockli · Création scom communication

Téléchargez le panneau (14,4 Mo)

Une religion qui rythme la vie

Maison CarréeLe catholicisme a puisé dans les rites romains antiques et en a conservé de nombreux aspects aussi bien dans sa liturgie, que dans le rythme de la vie quotidienne. Cloches, prières, processions et pèlerinages vont scander l’année, les saisons, la journée. L’Eglise devient omniprésente et marque par ses rites les temps forts de la vie : naissance, passage à la vie adulte, mariage, décès.
Le Pays de Nay est particulièrement marqué par ce retour en religion avec notamment les pèlerinages à la Vierge à Bétharram et à Piétat, le développement des congrégations, la multiplication des processions.

  • Le temps des saisons
  • Les Saints Sacrements
  • L’Eglise face à la laïcisation de la société

Texte : S. Escudé-Quillet / Merci à A. Branger et B. Junquet pour leur aide
Photos : Amis de Nay et de la Batbielle /  J.J. Stockli · Création scom communication

Téléchargez le panneau (12,5 Mo)

Peinture religieuse en Pays de Nay, expression des courants artistiques de l’époque

Maison CarréeAprès la Révolution Française, les églises se trouvent souvent vidées de leur mobilier. De même, si l’on conserve encore quelques beaux retables baroques, les murs de nos églises demeurent souvent nus.
La vague de construction et de restauration d’églises entraîne un besoin important de tableaux, décors et autres objets mobiliers et liturgiques. Les Ecoles et Académies de Dessin se multiplient, les dons et les dépôts de l’Etat sont nombreux, les commandes affluent. C’est ainsi que l’on trouve dans nos églises rurales des petites merveilles picturales, certaines originales, d’autres largement influencées par des œuvres célèbres.

  • De Raphaël  à Philippe de Champaigne, la copie de tableaux célèbres
  • Le choix des représentations
  • De la peinture néo-classique au symbolisme

Texte : S. Escudé-Quillet · Photos : H. de Lavenère /  J.J. Stockli · Création scom communication

Téléchargez le panneau (11,1 Mo)

Partager

Menu pied de page

Vous êtes ici : Home Expositions Expositions 2001-2016 Expositions d'été Sacré Pays de Nay ! à la Maison Carrée